Restauration Porsche 944

Arrivée courant de l'été 2016 la 944 cab n'avait besoin que de finitions.

D'abord une Porsche 944 Cabriolet cela veut dire une 944 S2 donc avec le fameux 4 cylindres 16 soupapes de 3l développant 211cv... Avec ses 3l de cylindrée c'était, à l'époque, le plus gros 4 cylindres essence monté en série, toute marque confondue.

La S2 reprend, à l'exception du moteur, quasiment tous les éléments de la Turbo 220cv qui entre temps est passée à 250cv pour garder un écart significatif entre l'atmo et la turbo. La 944 Cabriolet a été produite à 6980 exemplaires entre 1989 et 1991 (plus 528 exemplaires de 944 turbo cabriolet sur le millésime 91).

Pour l’époque, et aujourd’hui encore, la 944 Cabriolet offre une ligne à couper le souffle aussi bien découverte que capotée.

Moteur à l’avant mais transmission aux roues arrières, et pour lui donner une équilibre des masses presque idéal la boite de vitesse est elle aussi à l’arrière (system Porsche Transaxle)

211cv donc et une vitesse Maxi de 240km/h. Environ 7s pour passer de 0 à 100 et une vingtaine supplémentaire pour avaler les 1000m.

 

 

 

 

Amélioration/remplacement :

Moteur : filtre à air KN, barre anti rapprochement avant

 

Intérieur : remplacement des haut-parleurs d’origine par 4 haut-parleurs 3 voies.

Extérieur : Ajout du Logo 944S2 à l’arrière. Etrangement les 944 Cabriolet n’en possédaient pas aussi pour revendiquer son titre tout en restant fidèle à l’origine je l’ai choisi en noir pour plus de discrétion.

Comme mentionné, à l'exception de la capote fatiguée, il y avait peu à faire sur le véhicule. Ci-dessous quelques photos du remplacement de cette capote.

Au départ une opération que je pensais relativement simple, certes un peu technique mais juste longue (à priori une bonne dizaine d’heures pour un professionnel). Après démontage on s’est aperçu que la tôle avait besoin d’une petite restauration, idem pour toutes les barres de maintien. Ensuite un des câbles de rappel était cassé (pourtant la copte s’ouvrait et se fermait sans problème). L’autre passablement usé, il fallait les remplacer. Etant donné le prix de ce câble la solution maison à partir de câble de corde à ligne a été préférée…

Il aura fallu environ 25h pour en venir à bout (remplacement de la capote mais aussi la peinture de l’arceau, refabrication des câbles de tension, le nettoyage/graissage des mécanismes et le remplacement des HP arrières puisque les garnitures étaient enlevées)

 

 

 

Lors du prochain entretien le DA va être vérifiée car, comme beaucoup de 944, elle fuit légèrement

Reste à prévoir : une petite couture sur le siège chauffeur, le remplacement de l’horloge (problème récurrent sur les 944)